Question Psy > Dépression : définition, symptômes et guérison

Dépression : définition, symptômes et guérison

Conseils médicaux validés par l’équipe médicale Qare Psy.

Établissez un diagnostic avec un médecin

Des médecins psychiatres sont disponibles en vidéo pour identifier les premiers signes de dépression et vous fournir le traitement adéquat.

– sans avance de frais

– de 6h à 23h tous les jours

Prendre rendez-vous

Tristesse, perte de motivation, anxiété, idées noires, manque d’intérêt, difficultés à se concentrer, perte de l’appétit et du sommeil, difficultés à réaliser les tâches simples du quotidien, sentiment de ne pas voir la fin du tunnel. La dépression – ou dépression nerveuse – n’est pas à prendre à la légère et peut avoir des conséquences graves, si la personne dépressive ne se fait pas accompagner.

Or, la difficulté est de dépasser l’idée que “ça va passer, je vais me débrouiller, ne vous inquiétez pas”.

En effet, la dépression est une maladie et des solutions existent pour éviter de mettre sa vie en danger et remonter la pente pour retrouver le plaisir de vivre.

Qu’est-ce que la dépression ?

Définition

La dépression - ou trouble dépressif majeur (TDM) - est une maladie qui se caractérise par trois éléments liés :

  • un état de profonde tristesse,
  • qui dure dans le temps,
  • qui entrave la vie quotidienne de la personne.

Certains événements graves de la vie engendrent un état de tristesse et de désespoir : perte d’un être cher, séparation, perte de son travail, problème financier, entre autres. Par contre, cet état dépressif est “normal”, c’est à dire réactionnel et donc doit s’estomper avec le temps.

Si cette évolution positive n’apparaît pas ou si l’épreuve est trop difficile à digérer, il est primordial de consulter un psychologue ou un médecin.

Votre moral ne s'améliore pas ? Consultez.

Des médecins psychiatres sont disponibles en téléconsultation, sans avance de frais, pour vous aider à aller mieux après un événement traumatisant.

Les différents types de dépression

La dépression peut être causée par un événement extérieur ou par un bouleversement hormonal par exemple.

On en trouve différents types qui se caractérisent par leur origine ou leurs spécificités, par exemple :

  • La dépression réactionnelle : elle est causée par un événement défini qu’il soit heureux ou malheureux, un traumatisme ou un stress répété.
  • La dépression postpartum : la chute d’hormones ainsi que de multiples facteurs peuvent entraîner chez certaines jeunes mamans une dépression.
  • Le burn-out : peut conduire à la dépression, qui sera causée par le stress accumulé, la charge mentale, la pression, souvent au travail, mais aussi dans le cadre familial.
  • La dépression chronique : les symptômes durent plus de deux ans ou récidivent dans les six mois.
  • La dépression mélancolique : sans cause extérieure évidente, souvent liée à un trouble bipolaire.
  • La dépression saisonnière : souvent causée par le manque de lumière naturelle.
  • La dépression souriante : symptômes dépressifs cachés sous un sourire qui se veut heureux et rassurant.
  • La dépression hostile: les symptômes d’agressivité et d’irritabilité sont au premier plan, surtout retrouvée chez les ados et les personnes âgées.

depression post partum

Quels sont les signes d'une dépression ?

Les symptômes

Les symptômes se portent à la fois sur l’humeur ou le psychisme et par des manifestations physiques :

  • tristesse continue, cafard ;
  • perte de plaisir sur des activités habituellement plaisantes ;
  • souffrance psychique, parfois insurmontable ;
  • perte de motivation, pas de projets ni d’envies ;
  • lenteur dans les gestes du quotidien ;
  • sentiment d’être inutile ;
  • sentiment que cet état ne cessera qu’avec la mort ;
  • agressivité, irritabilité, nervosité ;
  • envie de pleurer permanente, fondre en larmes de façon incontrôlée ;
  • fatigue, lassitude ;
  • troubles du sommeil ;
  • troubles de l’appétit ;
  • douleurs : maux de tête, de dos, vertiges ;
  • baisse de concentration, oublie les rendez-vous.

La difficulté principale pour la personne dépressive est de reconnaître qu’elle est malade et qu’elle a besoin d’aide.

En cela, l’entourage est d’une aide précieuse.

Déprime passagère ou dépression : comment savoir ?

Les passages à vide, “broyer du noir”, avoir le sentiment qu’on n’y arrivera jamais… Même si c’est un sentiment désagréable, il n’y a pas lieu de s’inquiéter dans un premier temps.

Cependant, il est important que cet état de déprime ne s’installe pas. Si les symptômes durent plus de deux semaines, c’est peut-être une dépression, plus grave, qui s’installe.

Nous vous recommandons d’en parler à un médecin psychiatre ou à un psychologue. Il pourra vous aider en débloquant certains mécanismes du psychisme.

Un petit coup de pouce avec des plantes ou du magnésium soutiendra votre corps, ce qui aidera le mental à sortir de sa torpeur.

Si la déprime s’accentue malgré cela, reprenez rendez-vous avant de vous sentir submergé. Plus vous réagissez vite, plus vite vous retrouverez la vie que vous aimez.

depression deprime

Test : souffrez-vous de dépression ?

Reprenez les symptômes énoncés plus haut. Analysez les changements entre “votre vie avant” et votre quotidien actuel. Si vous vous reconnaissez dans une dizaine de ces symptômes et qu’ils durent depuis plus de deux semaines, vous êtes peut être atteint de dépression.

C’est une maladie et comme toute maladie, elle se traite et se soigne.

Votre moral ne s'améliore pas ? Consultez.

Des médecins psychiatres sont disponibles en téléconsultation, sans avance de frais, pour vous aider à aller mieux après un événement traumatisant.

Pourquoi fait-on une dépression ?

Les causes

Les personnes dépressives ne sont pour rien dans l’apparition de la maladie. Il ne s’agit pas d’un laisser-aller ou d’un manque de volonté.

La dépression s’installe la plupart du temps en lien avec différents facteurs concomitants.

Les facteurs extérieurs environnementaux et familiaux

La dépression peut être déclenchée par des causes extérieures : événement traumatique, stress ou tension continue.

Les facteurs biologiques

La baisse de certains neurotransmetteurs favorise l’installation de la maladie. La diminution de sérotonine, dopamine ou noradrénaline modifie le fonctionnement du cerveau et entrave donc la concentration, la gestion des émotions et de nos pensées.

Les facteurs génétiques

Les études scientifiques montrent qu’une prédisposition existe, en lien avec plusieurs gènes.

femme depression

Qui est touché par la dépression ?

Tout le monde est susceptible d’être touché par cette maladie. Même les personnes les plus positives et énergiques ne savent pas comment elles vont réagir lors d’un événement traumatique par exemple.

Comme nous le disions plus haut, une personne dont le parent aurait souffert de dépression grave mérite une attention particulière.

Si vous ou un de vos proches êtes dans ce cas, n’hésitez pas à demander de l’aide dès les premiers signes, afin d’éviter de revivre la souffrance que vous connaissez.

Les enfants, les adolescents et même certains bébés peuvent subir une dépression au sens médical du terme.

Les conditions socioéconomiques a une influence : une personne divorcée et au chômage est plus à risque par exemple.

Les personnes âgées ne doivent pas être oubliées. La dépression est courante avec l’âge et peut prendre la forme d’une pseudo démence.

Faites-vous aider par un médecin

Consultez un médecin psychiatre en vidéo pour établir un diagnostic sur votre risque de dépression.

Comment guérir de la dépression ?

Dépression : que faire ? Comment sortir de la dépression ?

La solution réside en une prise en charge adaptée à la gravité de la dépression.

Dans le cas d’une forme légère, un soutien psychologique et la prescription d’une médication à base de phytothérapies - plantes - est suffisante.

Dans les formes modérées à graves, le médecin préconise un traitement à base d'antidépresseurs, en plus d’une psychothérapie.

Comme les antidépresseurs mettent plusieurs jours à faire effet, il est possible d’ajouter des anxiolytiques, qui eux ont un effet immédiat. C’est par exemple nécessaire lorsque le risque de tentative de suicide existe ou que les symptômes sont importants.

Cependant, les anxiolytiques ne doivent être pris que durant quelques semaines, car ils ne guérissent pas de la dépression et présentent un risque d’accoutumance.

D’ailleurs, il est important de respecter la posologie prescrite, car certains médicaments nécessitent une période de sevrage progressif, pour éviter une rechute de la dépression.

L’hospitalisation est parfois nécessaire. C’est le cas lorsque la tendance suicidaire est trop élevée ou si la personne ne parvient pas à dormir ni à s’alimenter. Ou encore si le patient est isolé.

Soignez votre dépression

Un médecin psychiatre peut vous prescrire le traitement adapté en consultation vidéo, sans avance de frais, à l'horaire qui vous arrange.

Comment aider un proche en dépression ?

La dépression d’un membre de la famille ou d’un ami plonge l’entourage dans le désarroi et le sentiment d’impuissance.

Pourtant, si vous pensez qu’un de vos proche est dépressif, sachez que vous pouvez être d’une grande aide. Voici quelques conseils pour vous épauler dans cette épreuve.

  • Faites preuve d’écoute et d’empathie.
  • Ne cherchez pas à minimiser : “ça va aller, c’est juste un passage à vide, ne t’inquiète pas”.
  • Faire appel à la volonté est impossible pour le dépressif : “allez, secoue-toi un peu, sors et ça ira mieux”.
  • Encourager la personne à consulter. Si elle est dans le déni, proposez-lui de consulter pour un symptôme tangible, comme la difficulté à dormir.
  • Demandez-lui s’il pense à la mort. Le meilleur moyen d’évaluer le risque est d’en parler. Éviter le sujet n’évitera pas ce risque au contraire.
  • Encouragez la personne à prendre son traitement régulièrement et à suivre sa psychothérapie, même si elle a l’impression d’aller mieux.

Enfin, si la dépression d’un être cher vous affecte douloureusement, n’hésitez pas à demander, vous aussi, le soutien d’un psychologue.

Votre proche souffre de dépression ?

Vous aussi, faites-vous aider par un professionnel en vidéo de 6h à 23h tous les jours de la semaine.

Les 5 phases de la dépression

  1. Le déni : la personne minime son état et pense que ça va passer.
  2. La prise de conscience : le dépressif reconnaît ses symptômes, qui s’aggravent.
  3. Le mode pilote automatique : la personne fait les choses par habitude, mais comme en lévitation.
  4. L’acceptation : la malade accepte l’aide et les traitements.
  5. La guérison et les risques de rechute à surveiller.

Foire à questions

Pourquoi on se sent mieux le soir ?

Il arrive que les symptômes soient plus importants le matin que l’après-midi ou le soir. On parle de dépression matinale. Cela arrive lorsque la maladie a perturbé le cycle circadien.

Faut-il demander un arrêt maladie pour dépression ?

Un arrêt maladie est nécessaire si vous n’arrivez plus à dormir par exemple. Réussir à mener à bien son travail est difficile et se déplacer en voiture peut être dangereux.

En cas de dépression légère liée à l’environnement familial, poursuivre son travail peut au contraire être une soupape.

Obtenez un arrêt maladie

Un médecin généraliste peut vous fournir un arrêt maladie en cas de besoin, en vidéo et sans avance de frais.

Quelle est la première cause de dépression ?

Le facteur principal est l’environnement extérieur : perte d’un proche, perte de son travail, par exemple.

Qu’est-ce que la Grande Dépression ?

La Grande Dépression est la période historique de grande crise économique mondiale, liée au crash boursier de 1929.